vendredi 17 octobre 2014

Préparation du semi-marathon

Le semi de Vincennes approche beauuuucoup trop vite!
Pour moi qui n'ai jamais couru que 14km, la balade s'annonce un chouïa folklorique.





Heureusement (ou malheureusement, je ne suis pas vraiment sûre, pour le coup) je cours le 17,89 km de Crosne dimanche. Oui par ce que pour se lancer dans un semi, il faut techniquement avoir déjà couru des distances similaires. Ce qui n'est précisément pas mon cas.

Je me suis donc dit que j'allais poster le plan d'entrainement adapté à la préparation d'un semi-marathon. Plan que je ne suis absolument pas... Faites c'que j'dis, pas c'que j'fais.

Mais pour commencer, dans la joie et la luxure alimentaire, voilà un exemple en image de ce à quoi devrait ressembler ton petit déjeuner de runner avant de tenter le semi.








Si tu n'es pas super jouasse à l'idée que cette collation n'entame une ascension de ton œsophage, je te conseille de déjeuner AU MOINS 3 heures avant le départ.
En plus de t'exposer à une jolie galette, tu risques d'être 2 de tension, d'avoir des crampes, des problèmes digestifs (merci, on s'en doutait) et même, pour pousser jusqu'au mélo-drame : de la tachycardie et des anomalies cardio-respiratoires. Ça vend du rêve hein!

Voilà, tu as tout compris, runner : évite les Chocapics 1h avant d'aller gambader.


Pour finir, tu trouveras le plan d'attaque pour batifoler joyeusement sur les routes et les chemins pendant 5 bonnes semaines.
Ce programme est destiné aux débutants. Comme moi. Mais en plus studieux.

Si par contre tu envoies du lourd à chaque foulée, tu peux largement rallonger les distances. Mais nous ne parlerons pas de programme pour confirmés pour la simple et bonne raison que je suis trop jalouse de ne pas en faire partie.
Voilà, c'est dit!









N'oublie pas de t'échauffer avant et de t'étirer après.
Juste au cas où...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire