mardi 10 février 2015

Pourquoi j'opte pour le Jawbone Up3


Tu l'as capté toi aussi : nous croulons sous les objets connectés.
Les runners n'échappent pas à l'emprise du marketing sur le milieu sportif. 
Voilà que les montres et les bracelets mesurant l'activité pullulent aux quatre coins du globe. 

Mais je n'ai d'yeux que pour un seul de ces petits bijoux de technologie : le Jawbone Up3
Approche-toi, je vais t'expliquer pourquoi.


Pourquoi pas une montre connectée?

C'est vrai ça! Au moins ça affiche l'heure et toutes sortes de choses très utiles.
Certes.

J'ai offert à Noël la Nike+ sportSwatch GPS au père de ma fille et c'est vrai que j'ai eu envie, l'espace d'un instant, de la planquer tout au fond de mon sac et de la garder pour ma conso perso. 
Mais, 1°) il aurait fallut racheter un cadeau, 2°) les montres connectées sont interdites là où je travaille (oui je bosse chez les Experts à Miami... enfin à Marne la Vallée, mais c'est pareil à peu de choses près).  
Il faut dire qu'elle est vraiment, vraiment très belle cette montre. Vois par toi-même :


Silver and white. Même les Men In Black n'en ont pas de si canons.
Enfin bref, je m'égare.

1°) Outre le fait que les montres connectées sont interdites au bureau, bin j'ai déjà une très belle montre Roxy. Et la dite-montre est beaucoup moins encombrante que la jolie Nike+.

2°) J'ai aussi un smartphone qui donne l'heure à la perfection. Entre autre.

3°) Je joue au basket au cas où cette info aurait échappé à quelqu'un. Mais même mes copines résidant en chine, en Inde et en Australie sont au courant, donc j'en doute. 
Il est exclu de jouer avec une montre (de cette taille, qui plus est), à l'entrainement comme aux matchs.

4°) Je ne regarde pas l'avancée de ma course avant la fin de mon run. C'est vrai que quand je cours, j'ai mon smartphone dans son brassard de running et je n'y touche plus jusqu'à l'arrêt total de moi-même. C'est ça l'avantage de ne pas courir à Paris et de ne pas mettre l'appli en pause à chaque feu rouge.

Le seul gros plus que j'accorde à la Nike+ watch, c'est qu'elle fonctionne avec l'application dédiée Nike+. Celle que j'utilise depuis 6 mois maintenant. Ça me ferait donc royalement ch*** de devoir abandonner tout mon historique de performances pour une autre application.


Dans ce cas, pourquoi ne pas choisir le bracelet Nike FuelBand SE?

C'est vrai que l'idée est séduisante. De plus, la nouvelle version gold est bien chatoyante (Dieu que cette fille est superficielle). Mais il faut bien dire que j'ai du mal à garder ma glamour-attitude quand je cours. Je dégouline, la crinière colle à mon visage et encadre mes joues cramoisies qui font concurrence à mon écharpe de running rose fluo. Un si joli accessoire ferait une excellente diversion en cas de rencontre inopinée, et plus si affinité ;)

Je disais donc que ce bracelet était fort sympathique, esthétiquement parlant :


Alors pourquoi pas, moui.
Ah non, j'oubliais :

1°) Contrairement au Jawbone Up3, le FuelBand de Nike n'a pas la fonction cycle du sommeil
Un précieux atout pour les minettes qui, comme moi, ont un enfant en bas âge et sont en pleine période de reconstruction nocturne. L'anti-cerne ne faisant pas tout (même le génialissime Lierac à 17euros le mini-tube), je me refuse de me passer de cette fonctionnalité. Elle consiste à calculer tes cycles en observant ton activité durant le sommeil paradoxale (lorsque ton corps est le plus agité). Il te réveillera en vibrant, à la fin du dernier cycle, avant l'heure où tu auras programmé ton réveil. Le cycle n'ayant pas été brusquement interrompu, tu te sentiras beaucoup plus en forme et opérationnel plus rapidement. Pas mal hein!

2°) Autre détail qui a son importance : le Up3 est à l'heure actuelle le seul bracelet qui détecte TOUT SEUL quel sport tu es en train de pratiquer
Juste fantastique. Il observe, et BIM : yogga! Ou alors BIM : natation! En plus de cet exploit technologique, il va ranger tes performances dans la catégorie du sport correspondant. Ce qui fait que tes perfs de running ne sont pas faussées par tes perfs de roller ou de ski. Et ça, c'est un vrai plus, par ce que je peux l'utiliser pour calculer mon activité au basket (Ô lumière céleste et chant angélique sur ce bracelet!). 


Il me faudra abandonner l'application Nike+ mais mon choix est fait.






À présent, parlons design.

La graphiste que je suis a la mauvaise habitude de procrastiner des heures en personnalisant quelque agenda, housse de smartphone ou mugg au lieu de faire les tâches ménagères et la paperasse.
J'avoue que pour moi, le design de l'objet qui restera greffé à mon poignet pendant les nombreux mois à venir, C'EST IMPORTANT.
Pour le moment je ne saute pas de joie : le UP3 ne possède que deux couleurs. Noir et gris. Fichtre que c'est tristounet. 

Mais qu'à cela ne tienne! Comme le montre les très nombreuses images qui circulent sur la toile, de nombreux bracelets, formes et couleurs seront développés. Youpi!
... ce qui ne m'empêchera pas de le personnaliser.






    Comment ça marche?

    L'intérieur du bracelet est équipé de capteurs. Ils émettent un très faible courant électromagnétique. De cette façon, il détecte le rythme cardiaque de son propriétaire. Il peut également mesurer la respiration, la température de la peau ainsi que la température ambiante.
    Et, chose très utile je n'en doute pas (bien que je n'ai pas encore trouvé la praticité de la chose) il capte l'élévation. 
    C'est à dire qu'il sait donc si tu as monté 3 étages ou si tu essayes de le gruger en piétinant! Big Brother n'a qu'à bien se tenir.









    Quelques informations complémentaires


      Dimensions : 220 x 12,2 x 3 mm 
      Poids : 29gr 
      Étanchéité : 10 m
      Autonomie : 7 jours avec une batterie lithium-ion polymère de 38 mAh rechargeable
      Temps de recharge : environ 100 min
      Fournis dans la boite : Cable de recharge USB, Guide utilisateur et le bracelet Bien sûr
      Composition : aluminium anodisé, acié inoxydable à revêtement TiN TPU
      Capteur : Bluetooth® 4.0 BTLE
      Accéléromètre : 3 axes
      Bio-impédance : fréquence cardiaque + respiration + réflexe psychogalvanique
      Autre : température de la peau et température ambiante
      Voyants LED unicolors : bleu pour le sommeil + orange pour l'activité +blanc pour les notifications
      Prix : 179,99 euros (mon anniversaire est le 10 août)


    Je ferai le test technique dès que je l'aurai en ma possession (probablement cet été donc)


    4 commentaires:

    1. Moi aussi j attends sa sortie mais il arrive pas!!!! Je suis limite de me rabattre sur le Fitbit HR...

      RépondreSupprimer
    2. Naaaan fais pas ça !!! Apres on ne sera plus soeur de bracelet !!

      RépondreSupprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      RépondreSupprimer
    4. Faut que je sois patiente mais je l attends depuis Noël 😭

      RépondreSupprimer