lundi 6 juillet 2015

Mud day 2015


Pour avoir couru la So Mad l'an dernier, je dois admettre que le célèbre Mud Day relève d'un autre level

Nous étions une équipe mixte, bien entrainée de 4 "couples" prêts à relever tous les défis.
L'objectif : terminer la course, mais surtout, obtenir la médaille Gold en réussissant les 4 épreuves les plus physiques du parcours.



Levés à 7h, après avoir dormi chez mon p'tit Loulou.

Repas de sportif...
qui risque de se faire sentir (voir de ressortir) côté estomac...

Ready to run!

Départ imminent!




22 obstacles ultra-physiques et 13 km de course à pied.
Je sens que l'initiation au Cross Fit avec ma BBF me sera bien utile!
J'avais fait quelques pompes la semaine précédente pour assurer au TARZAN STYLE (21).





Côté équipement, j'ai opté pour un short court, une brassière en coton, des manchons pour ramper, des mitaines avec coussinets et mes Asics spécial terrain-bien-pourrave.

Verdict sur l'attirail :
Mention très-bien pour les manchons.
Pour le short, zéro pointé. J'avais les jambes dans un état catastrophique. Mais c'est le jeu.
Je sortirai le legging l'année prochaine si la chaleur n'est pas assommante.
Les mitaines sont un vrai plus sur certaines épreuves. Il ne faut pas oublier de les enlever sur GOT BICEPS? (8) sinon c'est la glissade assurée.


Certaines épreuves étaient tellement easy...
TOUCH THE SKY (17)


ah ah... sans blague. Est ce qu'on est sensés grimper ça sans les mains?



D'autres m'ont radicalement calmé.
ICE CRIME (9)


Il ne fait même plus froid dans ce bac d'eau glacée. C'est carrément brûlant! 
Lorsque j'ai vu le mur de planche immergé devant moi, j'ai compris avec regret qu'il allait falloir passer la tête sous l'eau. 
Je prends une grande inspiration et je me crispe en sentant les glaçons passer sur mon visage et le long de mes mains tendues vers l'avant pour ne pas heurter un autre coureur.
Je traverse.
J'émerge.
De l'autre côté, mon coeur entre en fébrilation en voyant qu'il reste encore 2m à parcourir dans la cuve pour enfin sortir. 


Je sors. 


Je hurle. 
Je me roule par terre. 
Je saute. 
Je me tortille. 
Je suis un chimpanzé.

J'ai chaud. 
J'ai froid. 
J'ai mal. 
Je ris aux éclats. 
C'était horrible. 
J'ai adoré.



Autre épreuve très appréhendée : ADRENALINE SHOTS (4)


Des décharges à chaque ruban touché. Ça réveille!
Heureusement, c'est bien plus impressionnant que ça n'est douloureux.
J'le refais tous les matin avant les chocapics!



Déjà trois bracelets obtenus!

Séance photo dans la file d'attente de GOT BICEPS?


Et qui est ce qui a décroché la médaille gold

J'vous le donne en mille :
c'est bibi :D

Et sans tricher s'il vous plait (tout dans la tête - et les micro-biceps)!



Après un ultime ADRENALINE SHOT pour achever le parcours, tout le monde est d'accord pour dire qu'on a bien mérité notre MUD BEER!


Allez! L'année prochaine on se chronomètre et j'embarque la chérie dans la team!
En attendant, l'entrainement continue : la SPARTAN RACE arrive dans quelques mois!


CONCLUSION :

- Ça vaut 65 euros. Ils sont bien amortis (Super organisation, un T-shirt vraiment cool, une mudbeer qui fait plaisir, un village avec une super ambiance, du bon son en plus des animations et surtout, un run exceptionnel et vraiment kiffant!)

- Penser à protéger les genoux et les tibias l'année prochaine.

- Prendre du gel douche, du shampoing et une serviette pour éviter de taxer aux autres nanas. Quoi que...on se fait des copines ;) (attention, douche froide... tuyaux d'arrosage oblige!)

- Bien accrocher son dossard (sinon pas de photo)

- Faire des équipes par niveau pour ne pas avoir trop de coupures dans le rythme.

- Faire des équipes mixtes (pour passer les murs lorsqu'on a pas de force dans les bras et pas d'amplitude)

- Revenir l'année prochaine!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire