vendredi 1 avril 2016

Comment courir avec l'oeil vif et le poil soyeux






C'est scientifique : les sportifs se lavent plus les cheveux que les autres personnes.

L'équation est simple :

( nbr entrainement + sueur ) x ML de shampooing  = excès de sébum²

Ne cherchez pas cette formule sur Google, c'est une pure invention ;) 





En bref 
On s'agite, la température du corps augmente, on transpire. Jusqu'ici tout va bien.
Puis la pollution et la saleté s'agrippent à nos follicules et obstruent les pores du cuire chevelu.
On court pendant la saison des pollens ou au milieu des bourrasques et sous les averses (certains coureurs sont fous!).
Un pigeon vous prend pour cible. Votre tignasse emprisonne quelques moucherons qui passaient pas là...
Bref, on ramasse toutes les saloperies.

Résultat : on se lave les cheveux quasiment tous les jours.






Quel est le risque?
À force d'utiliser du shampooing quotidiennement (même ultra doux), les produits chimiques s'accumulent dans notre cuire chevelu et c'est l'intoxication.
Les sulfates assèchent les cheveux et accélèrent la production de sébum qui devient excessive. Les silicones étouffent nos cheveux qui tombent.
Je ne vais pas me lancer dans le débat sur les parabens : je pense qu'aujourd'hui tout le monde connait le degré de toxicité de ces conservateurs.

Voilà. J'en avais ras le blush d'avoir les racines grasses et les pointes sèches... sans parler de tous ces cheveux qui décorent joyeusement le sol de ma salle de bain et le siphon de ma baignoire!

J'ai coupé mes cheveux courts.
Dorénavant, c'était des demi-cheveux qui s’étalaient sur mon tapis de bain.
Le problème était toujours là.






La solution
Je me suis lancé dans une cure de désintox.
Évidemment j'ai commencé par me tourner vers le no-poo (la tendance qui consiste à se laver les cheveux avec de l'après shampooing et qui implique, pour les plus hargneuses, d'espacer les lavages jusqu'à ne plus se laver les cheveux qu'avec de l'eau).
Un chouïa trop hard-core pour moi.
Et puis j'ai simplement décider de n'utiliser que des produits naturels ou avec le moins de tensioactifs possible.


Comment procéder



BANNISSEZ tous les produits contenant ces ingrédients toxiques :
  • Ammonium Lauryl Sulfate
  • Sodium Laureth Sulfate
  • Sodium Lauryl Sulfate
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate
  • Sodium Myreth Sulfate





Utilisez le plus rarement possible les shampooings contenant ces ingrédients : 
  • Cocamidopropyl Betaine
  • Disodium Cocoamphodiacetate
  • Disodium Laureth Sulfosuccinate
  • Sodium Coco Sulfate 





Privilégiez les shampooings qui ne moussent pas ou peu et contenant ces ingrédients :
  • Coco Glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Lauryl Glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Sodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
  • Sodium Lauroamphoacetate 





Autre alternative : faire son shampoing :

Vous pouvez également fabriquer vos propres shampooings solides avec des beurres végétaux, des huiles essentielles, du miel, de l'argile, de l'aloé verra (et tellement d'autres ingrédients possibles!), du cocosulfate de sodium et du sodium cocoyl que vous trouverez sur le site aromazone.

Je posterai un tutoriel dès que j'aurai testé les différentes techniques repérées sur Pinterest ;)





Vous aurez probablement un peu de mal au début car les produits moussent très peu, voir pas du tout. Vous serez tentées de mettre beaucoup de shampoing pour avoir la sensation de "laver" votre tête.
L'important est de bien rincer ses cheveux AVANT l'application et APRES. Privilégiez au début les formules qui créent une solution lactée, plus facile à étaler sur tout le cuire chevelu. Massez tête en haut. Rincez abondamment. Ré-appliquez et masser tête en bas. Rincez à nouveau en maintenant la tête en bas.

Petite astuce : j'utilise une eau de rinçage que je compose avec quelques millilitres de vinaigre de cidre bio, 2 gouttes d'huiles essentielles de citron (pour assainir les racines) de lavandes (pour déstresser le cuire chevelu) et de cèdre Atlas ( pour activer la circulation et la repousse). L'eau doit être froide pour ressérer les écailles. Utilisez de l'eau minérale ou de l'eau de source dans votre solution si vous êtes riche :) ça éliminera le calcaire à la perfection. Si comme moi ce n'est pas le cas, utilisez l'eau de votre ville ;)
Cette eau de rinçage fera briller vos cheveux et les gardera sains en les protégeant jusqu'au prochain shampooing.

Enfin, brosser vos cheuveux avec une brosse en poil naturels, tête en bas, matin et soir pour répartir le sébum sur les longueurs.

Utilisez un shampooing sec pour espacer les shampoings les jours sans entrainement si vos cheveux ont encore tendance à regraisser rapidement. Il faudra attendre plusieurs semaines avant d'obtenir de vrais résultats.


N'hésitez pas à commenter et proposer les shampooings sans sulfate, paraben et silicone que vous avez testé et approuvé!
Bonne douche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire